Skip to content

Declaration: The Republican Opposition Launches a Call to the International Community to Ensure that Fraud Identified Will Be Factored into Election Results (FR-EN)

October 8, 2013

Déclaration : l’Opposition Républicaine lance un appel à la communauté internationale pour que les fraudes constatées soient reconnues et les élections reprises

Créé le mardi 8 octobre 2013 18:57

Des Leaders de l'Opposition en Guinée. Cellou Dalein Diallo en focus, en haut, á droite.Des Leaders de l’Opposition en Guinée. Cellou Dalein Diallo en focus, en haut, á droite.L’Opposition Républicaine dans sa déclaration du 04 octobre 2013, dénonçait la fraude massive organisée avant, pendant et après le vote par le pouvoir et la CENI, afin d’attribuer à la mouvance présidentielle, une majorité parlementaire factice.

Cette fraude massive s’est traduite par :

  • des bourrages massifs d’urnes ;
  • des falsifications, disparitions et substitutions de Procès Verbaux de dépouillement (principalement en Haute Guinée et en Guinée Forestière) ;
  • des omissions importantes d’électeurs (surtout à Fria, Télimélé et Moyenne Guinée) ;
  • des rétentions de cartes électorales et leur réutilisation illégale ;
  • des distributions sélectives de cartes d’électeur ;
  • l’expulsion des délégués de l’UFDG, du RDIG, de l’UFR et du PEDN des bureaux de vote à GUECKEDOU et à KISSIDOUGOU par les responsables des CEPI et CESPI ;
  • un manque de kits et d’urnes dans de nombreux bureaux de vote empêchant ainsi plus de 12.000 électeurs de voter ;
  • des immixtions de membres du Gouvernement dans le processus (surtout en Basse guinée, Haute guinée et Guinée Forestière) ;
  • la dissimulation de fiches de dépouillement  empêchant ainsi les CACV de comparer les chiffres portés sur les procès-verbaux falsifiés ;
  • des créations de bureaux de vote fictifs ;
  • des votes par récépissés, uniquement en Haute Guinée et Guinée forestière ;
  • etc.

Ces nombreux manquements tendent à attribuer une majorité indue au RPG Arc-en-ciel, en contradiction flagrante avec les résultats des suffrages exprimés en faveur de l’opposition guinéenne. L’essentiel des anomalies dénoncées par l’Opposition a été relevé par des observateurs présents sur l’ensemble du territoire, notamment ceux de l’Union Européenne.

Cependant, l’Opposition regrette que les garanties données par la communauté internationale, pour le déroulement transparent des élections législatives, ne se soient pas traduites dans les faits. L’affichage entre autres, des listes définitives, corrigeant toutes les anomalies, et normalement prévue par le chronogramme de la CENI, n’a pas été assuré.

Au vu des résultats publiés par la CENI à ce jour, malgré les fraudes, Le RPG Arc-en-Ciel n’obtient pas la majorité absolue à Conakry, en Basse Guinée et en Moyenne Guinée. Ainsi la majorité qu’il veut s’attribuer à l’Assemblée Nationale, se construit surtout par des fraudes systématiques organisées en Haute Guinée et en Guinée Forestière.

C’est pourquoi, l’Opposition Républicaine réaffirme son exigence d’annulation pure et simple de ces élections pour leur caractère éminemment frauduleux. D’ores et déjà, l’opposition suspend sa participation aux Comités de suivi et de veille des accords du 3 juillet ainsi qu’à la Commission de centralisation des résultats à la CENI.

Les Partis de l’Opposition Républicaine lancent un appel à la communauté internationale, garante de l’application de l’accord politique inter guinéen, afin qu’elle use de toute son influence pour que les fraudes constatées soient reconnues et les élections reprises en conséquence.

Les partis politiques de l’Opposition Républicaine invitent leurs militants et sympathisants à rester mobilisés et à l’écoute des prochaines décisions.

Conakry le 08 octobre 2013.


L’Opposition Républicaine.

 
 
The article was translated into English via Google.  No editing, so a bit rough.

Created Tuesday, October 8, 2013 6:57 p.m.

Leader of the Opposition in Guinea. Diallo in focus, top, á right.
Republican opposition in his statement of 4 October 2013, denounced the massive fraud organized before, during and after the voting power and INEC, to assign to the movement presidential, parliamentary majority dummy.

This massive fraud has resulted in:

  • massive ballot box stuffing;
  • falsifications, disappearances and substitutions of the Minutes of counting (mainly in Upper Guinea and Forest Guinea);
  • significant omissions of voters (especially Fria Télimélé and Middle Guinea);
  • retentions voting cards and illegal reuse;
  • selective distribution of voter cards;
  • the expulsion of delegates UFDG of RDIG, the UFR and SARP polls in Guéckédou and KISSIDOUGOU by the heads of CEPI and CESPI;
  • a lack of kits and urns in many polling stations and preventing more than 12,000 people to vote;
  • the interference of government officials in the process (especially in Lower Guinea, Upper Guinea and Forest Guinea);
  • concealment of counting cards and preventing CACV compare the figures reported in the minutes falsified;
  • creations offices fictitious vote;
  • voting receipts, only in Upper Guinea and Forest Guinea;
  • etc..

These many failures tend to attribute undue majority RPG Arc-en-ciel, in flagrant contradiction with the results of the votes cast in favor of the Guinean opposition. Most of the anomalies reported by the Opposition was noted by observers across the country, including those of the European Union.

However, the Opposition regrets that the guarantees given by the international community for the transparent parliamentary elections, did not be translated into action. The display among others, the final lists, correcting any anomalies, and normally provided by the timing of the INEC, was not insured.

Given published by the CENI results to date, despite the fraud, the RPG Arc-en-Ciel does not get an absolute majority in Conakry, Guinea and Lower Middle Guinea. Thus the majority he wants to assign to the National Assembly, is built mainly by systematic fraud organized in Upper Guinea and Forest Guinea.

That is why the opposition Republican reaffirms its outright cancellation of the election requirement for their highly fraudulent. Already, opposition suspends participation in monitoring committees and standby agreements of July 3 and the Commission of centralization results in the INEC.

The parties of the opposition Republican launched a call to the international community, guaranteeing the implementation of the political agreement inter Guinea, so it uses its influence to ensure that frauds are recognized and included in the election result .

The political parties of the opposition Republican invite their members and supporters to remain mobilized and listening to future decisions.

Conakry on 08 October 2013.


The Republican Opposition.

No comments yet

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s